Microaventure: bivouac dans le Cirque de Sixt-Fer-à-Cheval

Si les Hautes-Pyrénées sont fières de leur monumental cirque de Gavarnie, la Haute-Savoie se flatte de compter dans la vallée du Giffre le spectaculaire cirque de Sixt-Fer-à-Cheval. Alors que l’automne pointait, je m’y suis pointée pour un bivouac. Inoubliable, d’autant que personne d’autre n’avait eu la même idée.

Avec dans mon sac à dos l’équipement nécessaire pour passer une bonne nuit en pleine nature, j’ai pris le sentier qui en dépit d’un point de départ ne fleurant pas forcément l’aventure bucolique ‒ pile derrière le local poubelle situé sur le parking du cirque ‒ va me mener tranquillement jusqu’au Bout du Monde, eh oui, où de prodigieuses falaises disposées en arc de cercle s’élèvent jusqu’à 700 m de hauteur. De leurs parois abruptes jaillissent plusieurs cascades écumantes qui atteignent le pic de leur forme vers la fin du printemps. On peut dire qu’elles ont de beaux restes. Après avoir grimpé jusqu’au chalet du Boret, je pose ma tente sur une douillette prairie et de manière à pouvoir me délecter des paysages depuis mon duvet. Il faut dire qu’en cette saison les températures baissent rapidement et passent en dessous de 0 degré sans prévenir. Au petit matin, je découvre que la brume a, elle aussi, choisi d’investir ce lieu magique.

Info bivouac

Plantez votre tente une heure avant le coucher du soleil et enlevez-la avant 9h.
Ne faites pas de feu de camp.
Remportez tous vos déchets avec vous.
Ne laissez aucune trace de votre passage.

Niveau requis

Débutant ou randonneur moyen, cette micro-aventure est faite pour vous. Les experts pourront la corser en rajoutant quelques kilomètres dans les hauteurs du cirque en direction du lac de la Vogealle.

Itinéraire

Jour 1 : Le départ se fait au parking du Cirque de Sixt-Fer-a-Cheval, comptez environ 2 h pour atteindre le chalet en passant par le Bout du monde.

Jour 2 : Après avoir rangé votre campement, vous pouvez faire une boucle ou redescendre par le même chemin.

À emporter

1 duvet (0 degré confort mini)
1 matelas de sol
1 frontale
1 couverture de survie
1 réchaud et de quoi cuisiner un repas chaud
1 gourde
1 tente de bivouac
Des habits de randonnée automnale (doudoune, veste imperméable et coupe-vent, pantalon chaud, bonnet, gants…)

Plus d’informations : https://wildroad.fr

Photographe : Clara Ferrand

Article à retrouver dans AR56

Partager
Écrit par
Clara Ferrand
Voir tous les articles