Céramiques contemporaines. Musée national Adrien Dubouché, Cité de la Céramique. Limoges. Haute-Vienne.

Haute-Vienne : Le Limousin nouveau est arrivé

Le Limousin, il faut le goûter, sans modération. Car il y a des régions que l’on croit connaître et qui pourtant en gardent encore sous le coude. Artistes audacieux, , ruines flamboyantes, pêcheurs des villes et musées trois étoiles donnent un bon coup de frais au sud de la Haute-Vienne. 

street fishing Limousin
Julien Buisson, vice-président de la fédération de peche de Haute Vienne et son chevesne qu’il s’apprête à remettre à l’eau.

Street fishing à Limoges

Les ‘street-fishers’ lancent leurs lignes dans la Vienne depuis le pont Saint Martial. Limoges. Haute-Vienne.

La pêche à la ligne prend un coup de jeune à Limoges! Tous les jours ou presque, à la pause de midi ou en sortant le soir du bureau, les « street-fisher » viennent jeter leurs lignes dans la Vienne, en plein cœur de la ville entre le pont Saint-Martial et le pont Saint-Etienne. « L’idée, c’est de prendre du plaisir au bord de l’eau, annonce Julien Buisson, vice-président de la Fédération de pêche de la Haute-Vienne. La tendance est à la pêche finesse, qui consiste à traquer les poissons avec du matériel plus léger, multiplier les touches, pour attraper le plus grand nombre, sans chercher des poissons records. »

Bientôt c’est un chevesne de presque 2 kg qui est sorti de l’eau, mesuré et délicatement retourné à la rivière par la grâce de l’épuisette.  

Open street fishing : www.federation-peche87.com 

La porcelaine sort du placard à Limoges

porcelaine Limoges
Les oeuvres en porcelaine de l’atelier Non sans Raison.
porcelaine Limoges
Les œuvres en porcelaine de l’atelier Non sans Raison.
porcelaine Limoges
La porcelaine de Limoges

Le musée national Adrien Dubouché a  décroché  une troisième étoile dans le guide vert Michelin, promesse d’une expérience inoubliable, au même titre que Le Louvre. Rien de moins. Les premiers pas dans la mezzanine des techniques et sa vitrine en forme de four laissent entrevoir une scénographie moderne, fort éloignée d’un musée désuet et poussiéreux.

La galerie historique dévoile les multiples visages de l’argile cuite de l’Antiquité à nos jours. Poterie, faïence, grès et bien sûr porcelaine, cette céramique développée en Chine dès le VIIe siècle à partir d’un mélange de kaolin, de feldspath et de quartz. En 1768, on découvre à Saint-Yrieix-la-Perche au sud de Limoges, un gisement de kaolin, une poudre blanche, que les femmes utilisent parfois pour leur lessive.

Louis XV l’achète et lance une manufacture royale amorçant ainsi 250 ans d’industrie porcelainière révélée dans deux salles lumineuses où bols et assiettes côtoient le Balloon Dog de Jeff Koons.  

Musée national Adrien Dubouché. Entrée 7 €, visite guidée 11,50 €. Une application numérique permet aussi d’organiser au mieux sa visite selon différents thèmes.

Le Limoges City Pass (24h ou 48h) permet d’accéder aux musées et sites de Limoges et alentours. Manufacture Bernardaud, Musée des Beaux-Arts,Parc Zoo du Reynou …. À acheter en ligne ou sur place à l’office de tourisme.

Un château émouvant à Châlucet

château Limousin
Forteresse de Châlucet dans la foret de Ligoure.

Au XIIIe siècle, un château fort est construit avec barbacane, mâchicoulis, chemin de ronde, bref tout le nécessaire du chevalier moderne. C’est alors le plus grand château fortifié du Limousin. Mais durant la guerre de Cent Ans, la bâtisse est démantelée, ne restent plus que des ruines. Mais quelles ruines ! Du haut des 23 m de la Tour Jeannette, on peut contempler la campagne environnante comme au temps jadis. 

 Châlucet– Visite libre gratuite. Visite guidée 1h30, 6 €. 

Une nouvelle appli à découvrir : Haute-Vienne Explor Games 

Les Madeleines Bébé à Saint-Maurice-les-Brousse.

Selon la légende, en faisant étape à Saint-Yrieix, des pèlerins de Compostelle auraient moulé dans leurs coquilles de savoureux gâteaux dorés et ventrus. Moins connus que les madeleines industrielles Bijou ou Boule d’Or, Bébé perpétue la tradition avec une production entièrement manuelle, de vrais œufs coquille, sans aucun conservateur ou additif. Une recette jalousement gardée par Christophe Brouillet qui a repris l’affaire voici plus de 20 ans. Magasins à Limoges et Saint-Maurice-les-Brousse.

madeleines Limousin
Christophe Brouillet, patron des Madeleines Bébé.

Pratique

Y aller :

Au départ de Paris, l’Intercité rallie Limoges en 3h30 en moyenne

Manger

L’Instant Gourmand,Saint-Maurice-les-Brousses. On aime les plats signatures du chef : rognons de veau à la persillade ou bœuf Limousin. 

restaurant
Menu servi à l’Instant Gourmand
restaurant
Menu servi à l’Instant Gourmand

Bistrot d’Olivier, Limoges. Dans les superbes halles centrales de Limoges, Olivier régale avec des plats traditionnels dont les ingrédients proviennent des étals de ses voisins. Un goût de reviens-y. www.leshallescentraleslimoges.fr 

restaurant
Salle au Bistrot d’Olivier
restaurant
Menu à la carte du Bistrot Olivier

  Restaurant Les Bons Vivants, Châteauneuf-la-Forêt. Aux abords du parc naturel régional de Millevaches, Matthias Priam propose un service continu une cuisine qui marie produits du terroir et fines touches de saveurs exotiques. www.traiteur-les-bons-vivants.fr 

restaurant
restaurant

Dormir

Les Trois Clefs de GaYa, Saint-Jean Ligoure.

Besoin de se détendre? Allongez-vous donc sur le lit hydromassant de cette petite maison d’hôtes tenue par Vanessa, sophrologue. À moins d’aller se dépenser dans le spa de nage sur la terrasse ou s’effondrer dans le sauna. 4 places, 265€ la nuit. Dîner à base de produits locaux à partir de 39€.

hôtel Limousin
Chambre à les Trois Clefs de Gaya

Maison Les Argentiers, Limoges. Cet hôtel particulier du XIXedans le quartier de Beaupeyrat au cœur de la ville est désormais une maison d’hôte dont l’accès se fait en toute autonomie, grâce à un code d’accès personnalisé. 5 chambres entre 100 et 190€.

hôtel Limousin
Chambre à la Maison Les Argentiers

Les Tranchées,La Croisille sur Briance.

Heidi et Petri ont quitté la Flandre pour reprendre cette jolie ferme en pleine nature au pied du mont Gargan et ouvrir deux chambres aux visiteurs. Entre 85 et 95€ selon la saison. Dîner possible 3 jours par semaine pour 35€.

hôtel Limousin
Chambre d’hôtes B&B Les Tranchées

 Pour préparer au mieux son voyage dans le Limousin : www.visitlimousin.com 

  Textes et photos de Christophe Migeon

Un reportage à retrouver dans AR63

Partager
Écrit par
Christophe Migeon
Voir tous les articles