Un retour aux sources au québec

 

(PUBLI-RÉDACTIONNEL) Le 3 juillet 1608, Samuel de Champlain et son équipage débarquent sur une pointe rétrécie du fleuve Saint-Laurent. Les Amérindiens nommaient cet endroit « Québec ». L’endroit était loin d’être désert.

« L’équipage français d’une trentaine d’hommes s’établissait alors au milieu d’une communauté estivale amérindienne d’environ 1 500 habitants, principalement Innus (ou Montagnais) dont c’était le territoire, Algonquins également, de même que Micmacs et Malécites » (Delage, 2007).
Dans le grand Nord Québécois, au Nunavik, partez à la rencontre de nos ancêtres les Inuits. Néophytes, débutants ou initiés, explorez les terres et les légendes d’une autre époque. Une excursion hors du commun dans la toundra arctique, passant par le cratère météoritique, son lac Pingualuit et le canyon de la rivière de Puvirnituq.
Pour compléter votre expérience, un tipi vous attend pour la nuit. Peut-être aurez-vous la chance et le bonheur de profiter du spectacle exceptionnel que nous proposent les aurores boréales. C’est un rendez-vous avec des gens authentiques, pour qui la beauté et la fragilité de ce patrimoine protégé sont inestimables.

Vivez une rencontre des plus authentiques : www.quebecnature.ca/tourisme-autochtone

 

Partager
Écrit par
Michel Fonovich
Voir tous les articles