Naufragé volontaire

 

Un vieux gréement a jeté l’ancre au 78° nord soit à 3 heures de route en motoneige à partir de Longyearbyen, la capitale du Spitzberg ! Là, chaque hiver, le Noorderlicht, un fameux deux-mâts deux fois cinquantenaire se constitue prisonnier de la glace pendant 3 mois. À son  bord quelques chambres pour  des otages consentants qui veulent découvrir la banquise, les glaciers, les ours polaires ou attendre le premier soleil de minuit le 19 avril. Les visites se font à motoneige ou en traineaux. Au printemps, la débâcle rend sa liberté au valeureux voilier qui reprend le large avec de nouveaux passagers à bord, cap sur les mers du Sud !

 
Partager
Écrit par
Michel Fonovich
Voir tous les articles