Les Tacchi d’Ogliastra sont des formations calcaires-dolomitiques qui recouvrent une base de schistes et dont le nom provient de la conformation typique semblable à un talon de chaussure. Ils se développent au sud de la chaîne du Gennargentu. Province de l'Ogliastra. Sardaigne.

Sardaigne : un amour de Barbagia

La Barbagia est une île, en Sardaigne, où les petits vieux vivent longtemps, très longtemps. Une île qui ne se prétend pas « de beauté » mais qui le pourrait haut la main. Loin des eaux turquoise, dans l’arrière-pays, il est une région où il fait bon vivre jusqu’à cent ans.

3 bonnes raisons de parcourir la Barbagia.

paysage montagne Sardaigne
Les Tacchi d’Ogliastra.

Découvrir les mystérieuses tours nuragiques de la Sardaigne

nuraghe Sardaigne
Le nuraghe Serbissi, entre 1900 et 730 av, dans la province de l’Ogliastra.

Voici 3 500 ans, la tour s’élevait à plus de quinze mètres. Telle une petite vieille tassée par le poids des ans, elle n’en fait plus que dix aujourd’hui. Mais tout de même, quel maintien! La nuraghe du village d’Armungia se dresse toujours fièrement sur son tertre. Du bon boulot. L’île compterait près de 7 000 de ces curieux édifices mégalithiques, issus tout droit de l’âge du bronze, qui ont fini par donner leur nom à la mystérieuse civilisation nuragique qui les a enfantés.

«Certains de ces nuraghes étaient des tours de guet qui communiquaient entre elles par des feux ou peut-être des miroirs de bronze afin de prévenir de l’arrivée d’un bateau, d’un mouvement de troupeau ou tout simplement de la venue d’un commerçant, explique l’archéologue Francesco Manca, administrateur du parc archéologique de Seleni. Elles étaient à la fois symboles du pouvoir, résidences et forteresses.»

Comment ce peuple faisait-il pour hisser des moellons de plusieurs tonnes comme de vulgaires parpaings? On l’ignore toujours!

Vieillir en zone bleue

vieux homme
Mario Siri, doyen d’Ussassai, 96 ans.

Il y a près de 25 ans de cela, alors qu’il étudie la mortalité en Sardaigne, le professeur Gianni Pes de l’université de Sassari découvre dans la région de la Barbagia autour de Nuoro un nombre extraordinaire de centenaires. La particularité de la Barbagia est qu’on y trouve autant d’hommes que de femmes centenaires.Et la plupart atteignent leur siècle dans un état de santé remarquable! Alors quel est donc le secret de cette longévité exceptionnelle? L’ADN semble jouer à hauteur de 20%, mais l’essentiel pourrait être la conséquence d’une conjugaison de facteurs: tous ces vieillards déclarent en effet avoir suivi toute leur vie une alimentation saine et restreinte, avoir vécu en famille dans une atmosphère calme et bienveillante, avoir mené une activité physique régulière, avoir vécu à proximité de la nature et en avoir suivi les cycles.

Randonner sur le sentier sarde

paysage mer Sardaigne
L’aiguille rocheuse de Pedra Longa.

Le Sentiero Italia, ce sentier gigantesque qui sillonne les vingt régions italiennes en passant par les plus beaux massifs du pays se prolonge en Sardaigne en reprenant peu ou prou le tracé du sentier sarde qui traverse l’île du Nord au Sud par l’intérieur des terres. Au total, 660km, 32 étapes… et 23000m de dénivelé positif. On vous emmènedans l’Ogliastra, une région de la Barbagia, à l’est du massif du Gennargentu, le plus haut relief de Sardaigne, ouverte à la fois sur la mer et la montagne. La randonnée pourra commencer sur les pentes du mont Perda Liana, une majestueuse tour de dolomite et de calcaire.

Plus au sud, le tronçon Jerzu-Ulassai dévoile son lot de pinetas, ces cabanes de berger en pierres sèches chapeautées d’un toit en branches de genévriers, qui ne sont pas sans rappeler les huttes d’habitation des Nuragiques. Encore plus anciens, car issus du fond des mers primitives, d’étonnants reliefs tabulaires, les tacchi -soit les «talons de chaussure» en bon français -sont l’autre spécialité de la région etlui confèrent un petit air de «Monument Valley». Le sentier sarde poursuit sa course vers le midi jusqu’à Villasimius à 50km à l’ouest de Cagliari où il s’évanouit enfin dans les vagues de la mer Tyrrhénienne.

Le village de Jerzu. Province de l’Ogliastra.

PRATIQUE

Y aller

Aller-retour Paris Orly-Olbia avec Transavia autour de 90€.

Agences locales

Sardaigne en Liberté est une agence francophone locale spécialisée sur le tourisme nature qui propose des circuits sur mesure tout en assurant le portage des bagages. Formules de 7 ou 8 jours de randonnées en liberté de 685€ à 870€ en fonction de l’hébergement (avec les repas dans de petits hôtels ou en B & B) transferts de l’aéroport et portage des bagages compris. Formule guidée possible pour les groupes. (Tél.: 06 49 41 62 42)

Explora Supramonte organise des treks sur le Selvaggio Blu.

Dormir

chambre hôtel
Chambre supérieur à l’hôtel Orlando.

Hôtel Orlando. Vers Villagrande Strisaili, une cinquantaine de chambres décorées avec goût dans le style sarde, agencées autour d’une immense piscine de 1 300m2avec bains à remous. C’est l’un des établissements les plus luxueux de la région. Chambre double à partir de 150€, petit-déjeuner inclus. Dîner autour de 40€.

chambre hôtel
Chambre Junior Suite à l’hôtel Nascar.

Hôtel Nascar. À deux pas des plages de Santa Maria Navarrese, cette ancienne cave à vin de la moitié du XIXesiècle abrite aujourd’hui 12 chambres à partir de 157€ dotée chacune d’un décor original rappelant l’histoire du territoire. Certifié Ecolabel, l’établissement met un point d’honneur à ne pas utiliser de plastique.

Festival

IT.A.CÀ. le premier et unique festival du tourisme responsable en Italie. Il se déroule chaque chaque année à Lanusei en septembre. L’occasion de parler notamment de la randonnée et de pratiquer des activités.

Découvrir

Village de Lanusei.

L’aiguille rocheuse de Pedra Longa, point de départ du trek Selvaggio Blu.

Panorama depuis la dalle calcaire Satrona.

Pour en savoir plus sur l’Italie.

Textes et photos de Christophe Migeon

Un article à lire dans AR62

Partager
Écrit par
Christophe Migeon
Voir tous les articles