Voyager seul ou mal accompagné - A/R Magazine voyageur

L’amour en voyage : voyager seul ou (mal) accompagné ?

Tout votre entourage est casé. Pas de panique, il y a 18 millions de célibataires en France.

 

Pour chercher l’amour en voyage, il y avait déjà les sites, les applications de rencontre ou encore le speed dating, mais voilà que des agences de voyages investissent le créneau des célibataires. Une bonne solution pour ne plus partir seul en vacances ? Tout votre entourage est casé. Marie va batifoler à Venise avec son nouveau mec, Raphaël emmène sa petite famille au Maroc et vous vous retrouvez en tête-à-tête avec vous-même. Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul dans cette situation. Rien qu’en France, il y a 18 millions de célibataires. Une aubaine pour les agences qui proposent désormais des voyages organisés autour de rencontres.

 

Les agences de voyage amoureuses ou amicales

 

Amoureuses ou amicales, à vous de voir entre Partirseul, Soloways ou Celivacances. Vous pouvez aussi opter pour l’agence CPourNous, la première en France à avoir développé des voyages en groupe pour célibataires où l’on peut directement rechercher les profils en fonction de ses préférences. Chez Soloways, il est possible de communiquer avec les autres célibataires via le forum. Mais la palme de l’agence la plus originale revient sans aucun doute à Coviago qui classe ses voyages en fonction des 4 éléments (terre, air, feu, eau) et fait coïncider les profils de ses clients en se basant outre les affinités (âge, profession, centres d’intérêt) sur les signes du zodiaque et le tarot. Est-ce que ça marche vraiment ? Nous n’avons pas encore testé, mais gardons à l’esprit qu’il vaut mieux voyager seul que mal accompagné.

 

La croisière s’envoie en l’air

 

Pour aller encore plus loin, plusieurs agences de voyages proposent des croisières libertines. Sea, sex and sun, mais surtout sex. Un marché de la partouze en haute mer qui tient la forme. Imaginez un paquebot avec 3 000 passagers, naviguant quelque part dans les Caraïbes, entre le Mexique et la Jamaïque. Soleil et flots bleus, une croisière a priori normale. À ceci près qu’on y bronze à poil sur le pont… Et qu’on fornique à tout va sur les grands lits du salon ! Est-ce un tournage de film porno à grand budget ? Non, non, c’est juste une croisière libertine.

 

Partager
Écrit par
Antonio Fischetti
Voir tous les articles