Highlands, un voyage en hiver

 

De la vallée de Glen Coe à l’île de Skye

 
Il n’y a pas de saison pour filer en écosse. L’hiver est simplement magique. La neige vient coiffer les sommets des Highlands. L’émotion est faite de grand vent et de pluie, de soleil éclair et d’herbes brunes, d’amitiés trop courtes et de paysages trop grands.
 
 
L’occasion n’est pas si fréquente, dix ans après, de refaire le même voyage, de remonter encore une fois la vallée de Glen Coe jusqu’à l’île de Skye. Il y a bien sûr le risque d’achever un souvenir en ravivant des images figées par le temps. Mais jamais encore l’écosse ne m’a déçu. Et cette fois encore, ce sont toujours pour moi, à peine sorti de Glasgow en remontant la Clyde vers le nord, les mêmes odeurs de tourbe noire et de fougères trempées, toujours le même étonnement. Je n’y suis jamais allé qu’en hiver, pour une de ces longues traversées enneigées, ouatées et cotonneuses, qu’une couche blanche, de part et d’autre de la route, rend presque légendaires. Ici, tout appelle au départ, même les moutons tranquilles. (…)
 
 
 

 

 
Photographe : Matthieu Raffard
Partager
Écrit par
Albéric D'Hardivilliers
Voir tous les articles