Entretien : MÉLANIE DE BIASIO

Chanteuse et musicienne belge, Mélanie de Biasio est de retour avec Il Viaggio, un quatrième album qui lui a fait prendre le chemin de l’Italie, le chemin de ses origines. Temps retrouvé. Musique atmosphérique. Voix envoûtante. Il Viaggio est un carnet de voyage sentimental qui nous donne soif d’idéal.

Dans ton dernier album, c’est l’Italie qui apparaît, qu’es-tu allée chercher là-bas ?

Le festival européen Europalia m’a proposé de créer une pièce sonore sur l’immigration et le train. Je suis de Charleroi en Wallonie où beaucoup d’Italiens sont venus travailler dans les mines, comme mes grands-parents. Donc, je suis partie avec mon système d’enregistrement dans les Dolomites, exactement à Montereale Valcellina, le village de ma grand-mère, et à Lettomanoppello dans les Abruzzes. J’avais envie d’aller capter des sonorités qui renvoient au monde de l’enfance, comme jouer avec les cailloux, courir dans les montagnes, s’amuser avec les chiens, pour que ça colore vraiment la texture, la musique. Je suis restée un mois dans les Abruzzes, toute seule dans ce petit village. Et un mois, c’est bien, parce que j’avais le temps de commencer à faire partie des murs, le temps que les regards ne se posent plus vraiment sur moi, le temps que le village s’ouvre. 

L’Italie était très présente dans ton enfance à Charleroi, ta ville natale ?

Oui, de par ma grand-mère. On passait beaucoup de temps chez elle où elle écoutait beaucoup la radio. Elle chantait tout le temps, c’était un soleil. Et quand elle nous parlait en italien, c’était pour nous dire des mots d’amour. Elle nous a poussés dans la vie avec beaucoup, beaucoup de chaleur alors qu’elle a eu une vie vraiment difficile, et ça c’est beau de s ‘en rappeler. Donc je pense que l’Italie, c’est surtout via ma grand-mère, la Nonnarina. Cela a donné le titre d’un morceau. Il y a beaucoup de gens qui se retrouveront dans cette chanson parce que c’est une petite fille qui avant de s ‘endormir demande à sa grand-mère qui est partie dans les étoiles : « J’espère que tu vas bien là où tu es, parce que ça me fait tellement du bien de me souvenir de toi.»

Tes endroits préférés à Charleroi ?  

J’aime le marché du dimanche, vraiment. Ça parle italien à tous les coins de rue, mais ça parle aussi turc, arabe, ça parle plein de langues. Tous les Carolos sortent faire leurs courses dans ce marché reconnu. Et puis il y a La Maison des 8 Heures, un des plus vieux cafés populaires juste à côté. Le dimanche, on est dans le Charleroi que j’aime et que je reconnais, celui qui est dans son pur jus de vie, de joyeux bordel. C’est ça, Charleroi pour moi. 

Un voyage que tu rêves de faire ?

Oh la la ! Je n’ai jamais vu un océan bleu et une mer chaude. Je n’ai jamais vraiment nagé dans une mer chaude. Et ça, j’aimerais le connaître. Aller nager avec les poissons. 

Mélanie de Biasio sera en concert à la Seine Musicale le 12 mars 2024. Tickets.

Cet entretien est à retrouver en intégralité dans le AR65, disponible en kiosque et sur notre site, et dans le podcast Aller Retour.

Partager
Avatar photo
Écrit par
Sandrine Mercier
Voir tous les articles