Découverte du Canada avec 7 lieux insolites - A/R Magazine voyageur 2020

Un tour insolite du Canada en 7 lieux originaux

Pas de doute : il y en a vraiment pour tous les goûts dans le très vaste Canada. Ours blancs en goguette, le plus grand orignal du monde, des os de dinosaures à foison, un lac à la peau de léopard, une montagne terrifiante, un hôtel taillé dans la glace, une tyrolienne très urbaine… A/R vous propose un petit tour insolite du Canada en 7 lieux très originaux

1- Dormir sur un lit “on the rocks”

Photo: © Valcartier

SAINT-GABRIEL-DE-VALCARTIER / QUÉBEC

Dans un pays qui n’est pas un pays, mais qui, d’après la chanson, est l’hiver, l’hiver bien féroce qui congèle hommes et bêtes, on ne s’étonnera pas d’y voir construire chaque année (quand la température descend nettement en dessous de zéro) un hôtel de glace dans les environs de la ville de Québec.  Prière de prendre ses moufles pour la nuit de noces.

Plus d’infos : www.valcartier.com

2- Tenter une oursinade

CHURCHILL / MANITOBA

Churchill au bord de la baie d’Hudson, village comptant moins de mille âmes et accessible uniquement par avion. Les ours blancs, eux, y arrivent à pied entre octobre et novembre. Les touristes amateurs de safari peuvent s’en approcher en embarquant dans des véhicules juchés sur d’énormes roues, cependant d’autres rencontres, plus fortuites, peuvent se produire au détour d’une rue. Que faire ? Prendre les jambes à son cou et appeler la brigade des ours qui selon la tournure des évènements coffre dans une prison à -2 °C le vagabond, histoire de lui apprendre à faire peur aux bonnes gens.

Plus d’infos : www.explorezcanada.fr

3- S’aventurer autour du lac qui tache

Photo: © maxdigistock.adobe.com

OSOYOOS / COLOMBIE-BRITANNIQUE

Sur la commune d’Osoyoos, à deux pas des États- Unis, un lac se métamorphose chaque été quand sous l’effet de la chaleur ses eaux chargées de minéraux (calcium, sulfate de sodium, sulfate de magnésium) s’évaporent jusqu’à laisser apparaître en surface une juxtaposition de piscines de tailles et de couleurs variables en fonction de l’évolution des températures.

4- Aller voir Mac the Moose (qui se la pète)

Photo: © shutterstock

MOOSE JAW / SASKATCHEWAN

Paris a sa tour Eiffel, Moose Jaw a son Mac the Moose, un orignal géant en béton bien visible depuis l’autoroute. Sa mission : attirer les touristes de passage dans la région. Construit en 1984, l’animal a détenu le record mondial du plus grand orignal (9,8 m) jusqu’en 2015 lorsque des Norvégiens le détrônèrent en érigeant à Stor-Elvdal un spécimen de 10,1 m.

5- Se faire peur au cimetière des dinosaures

Photo: © Ronnie Chua

DINOSAUR PROVINCIAL PARK / ALBERTA

Dans cette vallée désertique où ont poussé un peu partout d’intrigantes cheminées de fée, la probabilité de marcher sur une vertèbre de tyrannosaure ou une corne de tricératops est supérieure à celle de marcher sur un étron canin dans les rues parisiennes. Disparus il y a 66 millions d’années, des dinosaures ont laissé dans cette terre autrefois recouverte d’une végétation luxuriante leurs os fossilisés.

6- Se mesurer au mont Thor

Photo: © adobe-stock

PARC NATIONAL AUYUITTUQ / NUNAVUT

Si l’envie vous prenait de vous payer une escalade à nulle autre pareille, filez plein nord jusqu’à la terre de Baffin, la plus vaste du Canada, pour vous mesurer au mont Thor qui culmine à 1675 m et possède la plus longue paroi verticale au monde (1250 m), pas du genre à se laisser grimper dessus puisqu’elle ne fut conquise qu’en 1985 par une équipe de quatre alpinistes américains.

7- Survoler le Vieux-Port de Montréal accroché à une tyrolienne urbaine

Photo: © www.mtlzipline.com

MONTRÉAL / QUÉBEC

Départ modeste à 25 m de hauteur, parcours raisonnable de 365 m au-dessus de Vieux-Port, avec pour finir, si on le souhaite, une énorme poutine nappée de sauce brune et pleine de fromage qui fait couic sous la dent. www.mtlzipline.com

Lire aussi:  UN TOUR INSOLITE DU COSTA RICA EN 7 LIEUX ORIGINAUX

Lire aussi: NUMÉRO 51 A/R MAGAZINE VOYAGEUR

Partager
Écrit par
Albert Zadar
Voir tous les articles