Terre de feu – Les ailes de l’albatros

 

Partons en croisière dans les canaux de Patagonie à travers le mythique archipel qui conlut l’extrême sud du continent américain. De Punta Arenas au Chili, à Ushuaïa en Argentine, en prenant le canal de Magellan, entre splendeur et désolation, saluons les premiers explorateurs et les marins intrépides qui ont défié cette mer de fin du monde.

 

Les six zodiacs du Stella Australis sillonnent déjà la baie d’Ainsworth tout encombrée de petits glaçons. L’embarquement des 120 passagers s’est effectué avec une discipline de ruche prussienne et une efficacité qui aurait pu être appréciées lors de l’évacuation du Titanic ou celle plus récente de certains bateaux de croisière italiens confondant côte méditerranéenne et parking de night-club. Dans ce pays de forêts fouettées par le vent et de montagnes ivres de glace, on n’a pas vraiment droit à l’erreur. Mieux vaut y éviter les bains de siège. Un îlot piqueté d’une lande décrépite émerge au milieu de la baie comme un dos de baleine. Une pauvre croix y honore la mémoire d’un infortuné pêcheur passé par-dessus bord l’an dernier. Non loin, vautrés le long d’une plage de galets luisants sur laquelle personne n’irait étendre sa serviette, une compagnie d’éléphants de mer brûle doucement son lard en lorgnant d’un oeil embué l’agitation des huîtriers et des cormorans. « Cela fait bientôt 8 ans qu’on les observe ici », raconte Mauricio Alvarez, le chef d’expédition « C’est la seule colonie qui se reproduit au sud de la Patagonie. Des analyses génétiques ont montré qu’ils venaient à la fois de la Péninsule de Valdez, des Malouines, mais aussi de Juan Fernandez dans le Pacifique ». (…)

 

 

Lire la suite dans AR12

 

Photographe : Christophe Migeon
Partager
Écrit par
Christophe Migeon
Voir tous les articles