Le Japon insolite (comme vous ne l'avez jamais vu) - A/R Magazine voyageur 2018

Le Japon insolite comme vous ne l’avez jamais vu

1- Aogashima, l’île volcan

 

Un cratère avec dedans un volcan dont la dernière éruption remonte à 1780. C’est l’île d’Aogashima – seulement 6 km² – que l’on rejoint par hélicoptère ou par bateau. Pour dormir, il y a le choix entre quelques minshuku (chambre d’hôte) ou le camping. Pour faire sa popote, on utilise la vapeur du volcan, celle-là même qui réchauffe l’eau des onsen où il est bon de se prélasser après une bonne randonnée sur les pentes abruptes où l’on ne risque pas de croiser trop d’habitants vu que leur nombre n’excède pas les deux cents. Aogashima, l’île idéale pour une escapade hors du temps.

 

Le Japon insolite comme vous ne l'avez jamais vu - A/R Magazine voyageur 2018
© Norio Nakayama

 

2- Hashima, l’île fantôme

 

Une allure de navire de guerre, des immeubles délabrés, des digues de béton où viennent se fracasser les vagues… Hashima mérite sa sinistre réputation. Investie à la fin du XIXe siècle par Mitsubishi qui y installe des mineurs chargés d’extraire du charbon dans des conditions très pénibles, l’île périclite au début des années 70 et se vide de ses habitants. Interdite au public entre 1974 et 2009, elle accueille depuis un nombre de touristes limité. Entrée en 2015 au Patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco, elle a aussi servi de décor à l’avant-dernier James Bond : Skyfall. Bons baisers de Hashima.

 

Le Japon insolite comme vous ne l'avez jamais vu - A/R Magazine voyageur 2018
© Adrian Funk

 

3- Naoshima, l’île des musées

 

Attention, ces citrouilles jaunes ou rouges sur la jetée de Naoshima ne sont pas des amarres, elles sont les œuvres de l’excentrique artiste Yayoi Kusama. Ancien repaire de pécheurs, ce petit bout de terre perdu au large de la mer intérieure de Seto est devenu un musée à ciel ouvert, dans les années 90, sous l’impulsion du milliardaire à la tête du groupe Benesse, Soichiro Fukutake. Trois musées de béton conçus par l’architecte Tadao Ando abritent des Monet, Basquiat, Twombly… Naoshima est devenu l’épicentre de l’art contemporain du Japon ou « le paradis des vivants » comme l’a surnommé son créateur. Bienvenue à Naoshim’art.

 

Le Japon insolite comme vous ne l'avez jamais vu - A/R Magazine voyageur 2018
© DR

 

4- Le réservoir géant de Saitama

 

Les piliers de la démesure Un temple ou un abri anti-atomique, voilà à quoi ressemble ce colossal édifice soutenu par 59 piliers de 18 m de haut et enfoui sous la terre à une trentaine de kilomètres au nord de Tokyo. Il s’agit en réalité d’un réservoir conçu pour prémunir contre une inondation la ville de Saitama particulièrement exposée à ce fléau du fait de sa position au creux d’une cuvette. En attendant le déluge, le réservoir est submergé de touristes curieux qui s’y perdent volontiers.

 

Le Japon insolite comme vous ne l'avez jamais vu - A/R Magazine voyageur 2018
© DR

 

5- La bambouseraie d’Arashiyama

 

Au nord-ouest de Kyoto, des bambous en rangs serrés se prennent pour des gratte-ciel, s’imaginent plus grands que l’Empire State Building, poussent, poussent jusqu’à mesurer plus de 10 mètres. Tout là-haut, leurs panaches de feuilles ondulent sous l’effet de la brise, bruissent avec une infinie délicatesse. Les rayons du soleil se faufilent en tremblotant entre les tiges, saupoudrent d’une lumière dorée comme le miel l’allée de 500 m qui traverse le bosquet vert émeraude. Attention, risque d’embouteillage !

 

Le Japon insolite comme vous ne l'avez jamais vu - A/R Magazine voyageur 2018
© DR

 

6- Kanamara, un festival à la « mords-moi le nœud »

 

À Kawasaki, le premier dimanche d’avril n’est pas un jour comme les autres. Ce jour-là, il est bien vu et même conseillé de se promener avec aux lèvres une sucette en forme de pénis, de se déguiser en phallus ou de se prosterner devant un zob géant, voire de le chevaucher. On doit ce matsuri (festival) aux prostituées qui venaient autrefois prier au temple de Kanayama dans l’espoir d’échapper aux maladies vénériennes. Aujourd’hui, cet événement, qui en a et les montre, est surtout l’occasion d’organiser une collecte en faveur la lutte contre le sida et d’attirer une foule en mal de sensations.

 

Le Japon insolite comme vous ne l'avez jamais vu - A/R Magazine voyageur 2018
© Robert Gilhooly / Alamy Stock Photo

 

7- Sapporo, la reine des neiges

 

Créé en 1950 par les étudiants de Sapporo, le Yuki Matsuri (festival de la neige) a gagné au fil des années une réputation internationale. Ils sont nombreux à venir en février sur l’île d’Hokkaïdo pour contempler 250 sculptures de neige et de glace, certaines atteignant plus de 15 m de hauteur. Animaux fantastiques, scènes de la vie quotidienne, fresques et monuments historiques, et même des célébrités japonaises, on voit de tout à condition de braver le froid polaire.

 

8- Blue Pond de Biei, le grand bleu

 

Sur l’île d’Hokkaido, l’étang de Biei attire chaque année des milliers de touristes, avides de découvrir un décor qui les a fait rêver en fond d’écran sur leur ordinateur. Créé en 1988 pour protéger la population des coulées volcaniques du Tokachi dake, l’étang déploie une fantastique palette de bleus grâce à l’hydroxyde d’aluminum contenu dans son eau qui réfléchit la moindre variation du ciel. Vraiment formidableu !

 

Le Japon insolite comme vous ne l'avez jamais vu - A/R Magazine voyageur 2018
© PhotoElite / stock.adobe.com

 

[En savoir plus dans AR43]

Partager
Écrit par
Michel Fonovich
Voir tous les articles