La mariée était volée

 

Vous voulez vous marier ? Facile : enlevez une jeune fille ! La pratique est fréquente dans le Caucase et en Asie centrale, il s’agit parfois d’une simple mise en scène où tout le monde est consentant… mais dans d’autres cas, d’un véritable rapt suivi d’un mariage forcé.

 

Ceux qui ont vu le film Borat se souviendront sans doute de cette scène où le héros, un pseudo-reporter kazakh, tente de kidnapper Pamela Anderson dans un magasin – avant de se faire jeter par les vigiles. C’est une référence à une réelle coutume qui se pratique dans de nombreux pays, de la Tchétchénie au Kirghizistan, en passant par la Géorgie ou le Kazakhstan.

Quand un homme désire épouser une fille, il en organise le kidnapping avec ses copains. Les hommes attendent que la fille sorte dans la rue, puis s’arrêtent à sa hauteur en voiture, et l’embarquent de force pour l’amener dans la maison du prétendant. Quelques jours plus tard, le mariage est bouclé.

Il y a différents cas de figure. Au mieux, le garçon et la fille ont prévu de se marier de leur plein gré. Quelques jours avant la cérémonie, le premier kidnappe la seconde : on joue la tradition, c’est du théâtre, tout le monde rigole et cela se passe bien.

Mais il y a des situations moins légères. Par exemple, lorsque les jeunes gens veulent se marier, mais que leurs familles ne sont pas d’accord. Le garçon enlève sa dulcinée avec son consentement – ce qui pourrait ressembler à une fugue amoureuse. Cependant, vu que la fille a découché, il y a désormais un doute sur sa virginité… et les familles, étant mises devant le fait accompli, sont forcées d’accepter le mariage. (…)

 

Lire la suite dans AR14

Partager
Écrit par
Antonio Fischetti
Voir tous les articles