La côte basque en rando voile

Grâce aux Sentiers de la Mer, je découvre la côte Basque côté mer et côté terre pendant 3 jours. Chaque soir, je dors à bord d’un voilier amarré dans un port. Je le quitte le matin, sûre de le retrouver en fin de journée à l’issue d’une randonnée le long de la côte. Une expérience unique en immersion dans la culture basque.

La Côte basque ne se limitant pas à Biarritz, j’ai donc pris le sentier du littoral pour découvrir les villages de pêcheurs qui jalonnent le littoral. Ce séjour m’a permis de garder les pieds sur terre, tout en vivant des excursions rafraîchissantes en mer à bord d’un voilier. Au sommet du Jaizkibel, j’ai photographié des chevaux qui broutaient aux côtés des vautours, une scène tout droit sortie d’un film. Sous ses airs abrupts, le Pays basque s’est finalement laissé approcher et m’a livré toute la richesse de ses paysages et de sa culture.

Itinéraire: De Guéthary à Pasajes (Pasaia), entre terre et mer

Jour 1 – 7 km

Sur le port de Saint-Jean-de-Luz, on retrouve sur son voilier le capitaine qui nous accueille pour les 3 prochains jours. Après avoir laissé une grande partie de nos affaires à bord, on prend le bus régional Txik Txak jusqu’à Guéthary où on marche le long de magnifiques plages jusqu’à retourner à Saint-Jean-de-Luz pour une sortie en mer rafraîchissante.

Saint-Jean-de-Luz

Jour 2 —14km

Entre Saint-Jean-de-Luz et Hendaye, on randonne sur le nouveau sentier du littoral fraîchement inauguré cet été. À cause de l’érosion, l’ancien sentier, qui longeait la mer, menaçait de s’effondrer. Ce nouveau tracé nous entraîne dans les terres et offre quelques beaux points de vue sur les Pyrénées, dont le sommet mythique de la Rhune. Une fois le château d’Abbadia dépassé, la baie d’Hendaye et sa longue plage se dessinent à l’horizon.Dans le port, le voilier a jeté l’ancre.

Sommet de la Rhune

Jour 3- 7km

Le bateau nous dépose au cap du Figuier en Espagne d’où l’on se lance dans l’ascension du mont Jaizkibel qui domine la côte. On rejoint ensuite le sentier du littoral qui nous mène jusqu’au village de Pasajes (Pasaia) où Victor Hugo et La Fayette séjournèrent. Sur le port de pêche traditionnel, on est sûr de trouver de bonnes adresses pour mange.

Cote basque espagnole vers Pasajes

Faut-il avoir le pied marin pour cette micro-aventure ?

Cette micro-aventure implique de dormir chaque soir dans un port différent de la Côte Basque. À l’abri des remous de la mer, le léger flottement nous berce plus qu’il nous dérange. En journée, le temps consacré à la randonnée étant supérieur au temps de navigation, il y a peu de chance d’avoir le mal de mer d’autant que l’on peut moduler le programme en fonction de la météo.

Pratique

Y aller :

Depuis Bordeaux, des TER desservent Guéthary, Saint-Jean-de-Luzet Hendaye. Localement, les bus TxikTxak permettent de prendre de l’avance sur l’itinéraire en cas de fatigue.

Itinéraire :

Le sentier est balisé en jaune et bien indiqué par des panneaux dès qu’il y a un croisement. Il est possible de commencer cet itinéraire à Bidart et de le terminer à SanSébastien (Espagne).

Manger :

Votre plaisancier, un Basque pure souche concocte des apéros dînatoires arrosés de cidre local. Une chose est sûre: vous n’aurez pas faim pendant ce séjour. Le midi, vous pouvez soit vous arrêter dans un bar à tapas, soit prendre une salade rafraîchissante dans une boulangerie.

A lire dans AR60

Partager
Avatar photo
Écrit par
Clara Ferrand
Voir tous les articles