Kyoto – Le chemin de la philosophie

 

Entre calligraphie, geishas, jardins et cérémonie du thé, Kyoto, l’ancienne capitale du Japon impérial offre une occasion unique de découvrir l’essence même de la culture nippone. Une initiation menée d’un pas zen…

 

Mardi, sept heures du matin : il fait à peine jour. La rumeur de la ville monte progressivement vers les collines qui cernent le nord-est de Kyoto. Comme tous les jours depuis mon arrivée, je marche sur Tetsugaku-no-michi, « le chemin de la philosophie », où je profite d’un calme que vient à peine troubler le ballet des cantonniers. J’imagine que ce doit être joli, au printemps, quand les cerisiers fleurissent. Mais j’ai choisi l’hiver. Je crois, du moins j’espère, que la ville se présentera à moi sous sa forme la plus simple, sans l’artifice des couleurs. Les arbres eux-mêmes, sans feuilles ni fleurs, ne laissent plus apparaître que leur squelette, l’architecture qui soutient le mouvement : troncs noueux, branches taillées, habilement enchevêtrées, dépouillées. (…)

 

Lire la suite dans AR20

Photographe : Matthieu Raffard
Partager
Écrit par
Albéric D'Hardivilliers
Voir tous les articles