Food addiction à New York

 

New York « La ville qui ne dort jamais » est aussi « la ville où l’on mange toujours ». La ville monde a fini par mélanger toutes les saveurs qui composent son histoire d’immigration pour inventer ce qu’on appelle chez nous un terroir : un ensemble de rituels , de recettes et de pratiques, souvent contradictoires, mais qui finissent par représenter un endroit. Ici tout est possible : on peux grignoter un bretzel au milieu des embouteillages, aller dans un marché bio au pied des gratte-ciel, déguster des pizzas et des glaces presque meilleures qu’en Italie, se régaler d’un hot-dog parfois servi avec de la choucroute comme dans son pays d’origine l’Allemagne, avaler des empanadas ou du chili con carne ou encore des nouilles sautées chinoises. Ici tout est “foody”, un quartier, une rue, une recette; en vérité le mot n’existe pas mais tout le monde le comprend.

Photographe : Jean-François Mallet
Partager
Écrit par
Jean-François Mallet
Voir tous les articles