FIFAV : nos coups de coeur 2020

Même si l’annonce présidentielle nous fait espérer des vacances au soleil, le temps n’est pas encore venu de ressortir sereinement les passeports et les tongs pour fouler les plages blondes à l’autre bout du monde. L’imagination est donc de rigueur pour s’évader de ses longues heures masquées alors pourquoi ne pas prolonger le plaisir du formidable FIFAV qui s’est tenu à la Rochelle du 11 au 15 novembre dernier.

Un festival 100%virtuel

A pandémie exceptionnelle, festival exceptionnel avec remise en question, réorganisation et ingénieuse solution trouvée en un temps record pour proposer une édition 100 % virtuelle. Résultat, près de 51000 foyers connectés soit probablement plus de 100000 personnes devant leurs petits écrans à s’émouvoir en même temps car la diffusion des vingt films était unique et en live. Un record, une nouvelle réflexion pour l’année prochaine car il est évident que le nombre de passionnés attiré par les belles histoires ne cesse de croître, comme l’envie de partir après des mois de frustrations. Alors une version hybride en 2021 ?

En attendant, revenons brièvement sur cette petite semaine d’évasion où nous sommes allés au sommet des montagnes pour tutoyer les légendes de l’aéropostale avec Sylvain Tesson et “Les ailes de la Patagonie”. Nous avons surfé avec la famille de doux rêveurs de l’île de Ré car cela fait du bien de prendre son temps avec “Less is more”. Nous avons plongé pour toucher du regard les plus beaux fonds sous-marins avec le grand monsieur Ballesta et sa “Planète Méditerranée”. Moments oniriques. Idem avec ce magnifique piano qui glisse avec délicatesse sur les flots irlandais grâce à Marieke & Anne-Lise qui nous offrent une belle parenthèse musicale avec “Pianocéan, sous le ciel de l’ouest”. Nous avons survécu aux griffes du jaguar aux côtés de l’artiste Etienne Druon le “Chercheur d’âmes”. Nous avons aussi transpiré, rigolé, fait des rencontres inoubliables grâce aux gros mollets du jeune Anselm “Ailleurs, seul en Afrique” qu’il a traversé en vélo pendant 395 jours … Que c’était bon et beau !

A voir sur la chaîne Ushuaïa

Mais je sens que certains lecteurs me jalousent et regrettent de ne pas avoir frissonné du fond de leur canapé… pas de panique car vous aurez une deuxième chance de voyager en chaussons grâce au partenariat de la chaîne Ushuaïa. Enfilez votre maillot de bain pour être synchro et savourez le doc “On a dormi sous la mer” de Ghislain et Emmanuelle Bardout où comment planter sa tente au milieu des coraux polynésiens, une expérience unique et surréaliste. Ce film sera visible le 3 décembre à 17h15 et le 8 décembre à 11h05. Pour les aventuriers qui n’ont pas peur de la solitude et des grands espaces, mes deux coups de coeur vont à des jeunes qui n’en veulent comme on dit. Eliott Schonfeld d’abord, parti en “Amazonie, dans les pas de Maufrais”, un autre explorateur disparu en 1950 dans la forêt guyanaise. Une expérience jusqu’au bout de ses forces pour réussir où son mentor aura échoué, bravo à lui. Une bonne excuse pour se donner du courage le 18 janvier à 20h45 afin de bien démarrer cette nouvelle année. Et pour finir, “ Alaska – Patagonie, la grande traversée” de Sophie et Jeremy pour tous ceux qui ont un vélo d’appartement dans un studio. Une épopée qui retracent leurs coups de fatigues mais surtout de pédales durant deux ans et demi afin de ralier le nord au sud des Amériques, à savoir 28743 kilomètres sur leurs selles ! Préparez vos mollets le 25 janvier à 20h45 car ça va grimper mais quels décors de rêve pour imaginer vos prochaines vacances …

Olivier Caillaud  www.olivertrips.com/

Retrouvez les 3 expéditions sur :

www.underthepole.com/

www.eliottschonfeld.com/

Partager
Écrit par
Olivier Caillaud
Voir tous les articles