Escapade à Bahreïn - A/R Magazine voyageur 2018

Escapade à Bahreïn, golfe tranquille

Dans la famille des pays du Golfe arabique, on connaît bien sûr Dubaï et son exubérance tape-à-l’œil, le Qatar au moins pour la chaîne beIN Sport et le PSG ainsi que le Koweït pour avoir eu l’honneur de se faire envahir par Saddam Hussein… mais qui a entendu parler de « Bahrein »? Non, pas le Bas-Rhin, le Royaume de Bahreïn avec un ï. C’est un peu plus ensoleillé et la choucroute y a mauvaise presse. Une poignée d’érudits se souviendront peut-être que l’archipel abritait la florissante et mystérieuse civilisation de Dilmun depuis le IIIe millénaire av. J.-C. avant d’être convoité par les Grecs d’Alexandre le Grand au IVe siècle. Leur royaume de Tylos perdurera près de neuf siècles jusqu’à sa conquête par les Arabes en 628. Pendant longtemps les îles de Bahreïn sont passées pour un pays de Cocagne vert et prospère, une terre bénie où coulait si ce n’est le lait et le miel, au moins le jus de dattes tant les palmiers y poussaient en abondance. Selon la tradition, ce petit paradis ne connaissait ni la mort ni la maladie au point que Gilgamesh, héros de l’antique Mésopotamie, vint un jour y chercher la fleur de la vie éternelle.

 

 

Escapade dans le golfe - A/R Magazine voyageur 2018

 

 

Pratique

 

Comment y aller

 

Paris-Manama. Gulf Air est la seule compagnie à proposer un vol direct quotidien entre la France et le Bahreïn. 6 ou 7 heures de vol. A/R à partir de 800 €. 

 

Formalités

 

Les Français peuvent obtenir leur visa à l’arrivée à l’aéroport de Bahreïn pour 5 BD (12 € environ) pour une durée de 15 jours. Ils peuvent aussi se faire délivrer un visa électronique en ligne en allant sur le site : www.evisa.gov.bh. Plus d’infos sur le site de l’Office de tourisme de Paris à Bahreïn. Tél. : 01 53 25 03 55 et www.btea.bh

 

1 BD (Bahreïn Dinar) = 2,15 € environ.

 

Quand partir

 

La saison touristique court d’octobre à avril. Préparez-vous à fondre sur place en dehors de cette période.

 

Hébergements

 

Art Rotana. Un très bel hôtel dans les Îles Amwaj récemment gagnées sur la mer. 311 chambres à partir de 90 BD. www.rotana.com

 

Sofitel Bahrain Zallaq Thalassa Sea & Spa. Un hôtel de luxe sur la côte ouest de l’île. 262 chambres à partir de 120 BD. www.sofitel.com

 

Escapade à Bahreïn - A/R Magazine voyageur 2018

 

Restaurants

 

La Fontaine. Cet étonnant restaurant — centre d’art contemporain permet de régaler les papilles et les yeux. Puisque les gens rechignent à aller au musée, l’art doit venir aux gens. À partir de ce concept imaginé par Fatima Alireza et son ami français Jean-Marc Sinan décédé en 2006, le site accueille des expositions d’artistes du monde entier. Une gigantesque fontaine — construite par Jean-Marc — dispense ses glouglous au milieu d’une vaste cour entourée d’hibiscus et de frangipaniers. À visiter d’urgence autant pour l’endroit — l’ancienne maison du père de Fatima, l’un des plus grands marchands de Bahreïn — que pour l’énergique propriétaire qui a fait ses études à la Sorbonne et parle couramment le français : www.lafontaineartcentre.net

 

Bar-restaurant Saffron. L’une des plus belles terrasses du pays, dotée d’une vue imprenable, dans les locaux du fort Sheikh Salman bin Ahmed Alfateh. Idéal pour boire un verre. Tél. : + 973 35 688 484, Road 368, Riffa.

 

À faire

 

Plonger à la recherche de perles : www.pearldiving.bh

 

Visiter le musée national du Bahreïn : 1 BD l’entrée. Tél. : + 973 17 298 777, Shaikh Hamad Causeway, Manama.

 

Déambuler sur la Route de la perle : un circuit de 3,5 km de long classé à l’Unesco qui retrace l’histoire de la pêche perlière. Part du fort de Bu Maher accessible par bateau depuis le musée national et passe par 17 vieilles maisons restaurées de Muharraq.

 

Lire la suite dans A/R Magazine voyageur n°41

Photographe : Christophe Migeon
Partager
Écrit par
Christophe Migeon
Voir tous les articles