Délices des rues à Bangkok

 

Le plus sûr moyen pour comprendre un pays consiste à goûter à sa cuisine de rue. À Bangkok, pas une ruelle sans une échoppe ou un marchand ambulant qui proposent une cuisine simple et goûteuse. La ville est un restaurant à ciel ouvert et tous les Thaï mangent dans la rue. Pour une poignée de bahts, on mange à toute heure du jour et de la nuit. Afin de repérer « la bonne adresse », le plus simple est d’aller là où la foule se presse. Ici, cela reste un signe qui ne trompe pas quant à la qualité de la cuisine. Manger dans la rue offre quelques avantages : une vue directe sur la cuisine dont on peut juger la propreté, une place de choix pour assister aux préparations et choisir directement dans les marmites. Chaque échoppe a sa propre spécialité :beignets, sucreries, crustacés au bouillon, soupe aigre-douce, salade pimentée, nouille pad thaï, fruits frais découpés, langues de canard ou coques grillées, salade de légumes au lait de coco, friture d’oignon, brochettes sauce satay. (…)

 

 

Lire la suite dans AR04

Partager
Écrit par
Jean-François Mallet
Voir tous les articles