Costa Rica – Terre des Sabaneros

Nuevo Arenal, paisible bourgade de la province du Guanacaste à 200 km kilomètres au nord-ouest de San José. Posée au bord du lac Arenal, elle est aux premières loges pour admirer le volcan Arenal (1633 m). Son cône parfait est la réplique du Fujiyama. Hokusai, le maître de l’estampe japonais à qui l’on doit les Trente-six vues du mont Fuji n’en serait pas revenu. Depuis son réveil brutal en 1968, le plus jeune volcan du Costa Rica mijote à petit feu. Pas de quoi effrayer le bétail qui broute dans les vastes pâturages, ni les cow-boys chargés de le surveiller. Ici, on les appelle les sabaneros. Un jean, un ceinturon, des bottes, un chapeau, une machette et un lasso, voici leur panoplie. Et bien sûr un cheval pour sillonner les savanes qui se déploient sur des plaines où autrefois prospéraient des forêts sèches. Coupées dès le XVIe siècle pour les besoins de l’élevage, elles reprennent heureusement du poil de la bête grâce à des programmes de reboisement. C’est à Nuevo Arenal, que Vanessa Chambard a côtoyé une famille de sabaneros, Alexandra et Juan-Miguel Carvajal, leur fille Stéphanie, leurs parents et grands-parents. En plus de gérer un hôtel-restaurant-centre équestre, ils possèdent plusieurs fermes dans la région, une centaine de vaches et une quarantaine de chevaux. (…) La suite dans AR50 

Photographe : Vanessa Chambard
Partager
Écrit par
Sandrine Mercier
Voir tous les articles