Yann Queffélec – L’ancre et la plume

 

Yann Queffélec est né à Paris. Ça ne l’empêche pas d’être un Breton comme les siens. Yann avait, paraît-il, une gueule d’écrivain à une époque où il était surtout marin. Ça ne l’a pas empêché de pondre une bonne vingtaine de romans. Il a écrit un dictionnaire amoureux de la Bretagne. Ça ne l’a pas empêché d’en faire un roman, un roman d’amour, bien sûr. Il adore la Bretagne, ça ne l’empêche pas de parcourir le monde. Rien ne l’arrête. Il y a du Surcouf chez Yann de Bretagne.

 

« Le Dictionnaire amoureux de la Bretagne », ce livre était fait pour vous.

En tant que dictionnaire, il n’était pas du tout taillé pour moi, car je ne suis pas fait pour écrire des dictionnaires. J’ai commencé par résister, car je n’aimais pas cette appellation dictionnaire, appellation officielle de la collection, mais je me suis affranchi de l’autorité de ce titre en écrivant une déclaration d’amour à la Bretagne et ensuite j’ai fragmenté ça en autant de lettres qu’en contient l’abécédaire pour me rapprocher du principe de la collection.

 

Vous vous en êtes affranchi aussi en ne clôturant jamais vos paragraphes, en passant d’une lettre à l’autre dans la continuité de la phrase.

C’était ça qui me gênait justement dans l’idée d’un dictionnaire, chaque lettre semble mettre un point final à l’ensemble du livre. (…)

 

Lire la suite dans AR 21.

Photographe : Matthieu Raffard
Partager
Écrit par
Michel Fonovich
Voir tous les articles