Le Vaucluse, paradis du vélo

Ceux qui se baladent à vélo sur les routes champêtres du Vaucluse et disent qu’ils ne l’ont pas vu doivent rouler la tête dans le guidon. Impossible en effet de manquer le Ventoux, ce géant dont la cime d’albâtre flotte haut dans le ciel de Provence. Sans doute craignent-ils de contempler ses pentes abruptes même de loin. C’est qu’il faut des mollets d’acier pour le défier ou l’assistance bienvenue d’une batterie électrique. Heureusement, il y a toujours un loueur dans les environs pour fournir le meilleur matériel. Quel que soit le vélo qu’on enfourche, il est toujours agréable de sillonner par monts et par vaux le Vaucluse. Dans le Luberon, on passe d’un village perché à un château en longeant des champs d’oliviers et de lavande, dans la vallée du Rhône on musarde entre des villages aux noms évocateurs : Châteauneuf-du-Pape, Beaumes-de-Venise, Vacqueyras, Gigondas… Ceux qui ont le coup de pédale et le coup de fourchette facile, peuvent s’arrêter chez les producteurs locaux qui ouvrent leurs portes. Bref, on use sans modération ses pneus en découvrant le Vaucluse à bicyclette.

Pour aller plus loin :  + de 1 800 kilomètres de circuits balisés de tous niveaux, 450 prestataires labellisés «Accueil Vélo» , 60 sites équipés pour le rechargement des vélos électriques disposant de batteries Bosch.

Retrouvez les itinéraires sur www.provence-a-velo.fr

Vallée du Rhône . Photographe: Alain Hocquel

Mont Ventoux . Photographe : Alain Hocquel

Partager
Écrit par
Michel Fonovich
Voir tous les articles