Sapporo : la colline du Bouddha de Tadao Ando - A/R Magazine voyageur 2019

Sapporo : la colline du Bouddha de Tadao Ando

Un crâne flottant au-dessus d’une mer couleur mauve en été, ou blanche en hiver

 

A 77 ans, Tadao Ando, architecte installé à Osaka, fait figure de phare dans un pays qui peut pourtant aligner un beau portefeuille de bâtisseurs remarquables. Dans ce projet achevé en 2015, situé sur l’île de Hokkaido, il lui a été demandé de mettre en valeur un gros bouddha de pierre (13,5 m de haut) isolé dans un coin de cimetière. Sa réponse : l’engloutir jusqu’à mi-tête sous une colline artificielle et circulaire, plantée de 150 000 pieds de lavande. Au visiteur n’apparaît plus qu’un crâne flottant au-dessus d’une mer couleur mauve en été, ou blanche en hiver, car la neige est abondante sous cette lattitude. C’est ainsi que le banal bouddha devint un trésor caché. Pour le découvrir, Tadao Ando a prévu un tunnel de béton sombre et rectiligne qui permet d’arriver au pied de la statue illuminée par le puits de lumière.

 

Tadao Ando, virtuose de l’intégration dans le paysage et le bâti ancien

 

Enterrer, cacher, mais aussi dévoiler avec audace et de grands gestes de béton brut, c’est l’art de Tadao Ando, un virtuose de l’intégration dans le paysage et le bâti ancien. Le jeune homme, d’origine modeste, n’a fait aucune étude d’architecture, mais après des débuts de boxeur professionnel est parti se former en faisant pendant 7 ans le tour du monde, passant des immeubles de Le Corbusier aux abbayes médiévales… En 1969, il revient à Osaka et ouvre son agence. Sa renommée depuis n’a cessé de grandir, comme la taille de ses projets. Pour l’île de Naoshima dévolue à l’art contemporain, il a conçu des musées semi-enterrés et des hôtels. Pour le milliardaire français François Pinault qui cherchait où abriter sa collection, il a rénové le Palazzo Grassi et la Punta della Dogana à Venise. Plus près de nous il est en train de transformer la Bourse du Commerce à Paris. Un parcours à la fois spectaculaire et exemplaire qui valait bien la rétrospective que lui consacre le Centre Pompidou à Paris en ce moment.

 

Tadao Ando, le défi au Centre Pompidou – Paris, jusqu’au 31 décembre 2018.

La colline du Bouddha est à visiter au Makomanai Takino Cemetery de Sapporo.

À voir également : Centre d’art et chapelle du château – La Coste au Puy-Ste-Réparade, près d’Aix en Provence.

 

Plus d’infos sur le site officiel du tourisme au Japon : https://www.tourisme-japon.fr/

 

Lire la suite dans AR45

Photo : © Shigeo Ogawa

Partager
Écrit par
Jean-Luc Eyguesier
Voir tous les articles