Papier chéri, mon amour : le retour des blogueurs en version papier

Papier chéri, mon amour : les blogueurs en version papier

En 2000, l’année où le livre électronique était présenté au Salon du Livre de Paris, Dick Brass, vice-président de Microsoft, déclarait qu’en 2018, l’humanité tout entière lirait les journaux et les livres sur écran plat. On pouvait déjà dire adieu au papier. Nous sommes en 2018 et si la progression du numérique est irréversible, le papier fait mieux que résister. La preuve avec ces blogueurs qui éprouvent le besoin de passer en version papier.

 

Alex Vendé de Bons Plans Voyage New York, a voulu prolonger l’expérience de son blog avec une version papier aux Éditions Nomade. « Les voyageurs français aiment aussi le papier, le guide est un outil rassurant et 70 % des voyageurs en achètent un avant de partir. » Quand ils ne trouvent pas d’éditeur, les blogueurs se lancent dans l’aventure en solo.

 

Violaine Malié de Vio Vadrouille vient d’auto-éditer son premier livre Irlande du Nord, le guide de poche qui manquait à votre collection. Elle peut compter sur sa communauté pour le diffuser et ainsi éviter les réseaux classiques de distribution.

 

Un autre pro du web, Mathieu Mouillet (Les voyages de Mat), a lui aussi choisi l’auto-édition pour La diagonale du vide, suite à sa traversée à pied de la France. Depuis mars 2018, il a vendu plus de 800 exemplaires. Grâce à sa communauté bien sûr, mais aussi grâce aux rencontres en librairies et au bouche-à-oreille : « Sur internet, tu lèves le pouce pour liker, mais le papier me relie à des gens qui lisent et cela suscite de vraies rencontres ». Alors qui a dit que le papier était mort ?

 

En savoir plus dans AR45

 

© Mathieu Mouillet (Le vent des forêts – art contemporain et randonnée en forêt)

Partager
Écrit par
Sandrine Mercier
Voir tous les articles