Friluftsliv, la vie au grand air - A/R Magazine voyageur 2017

Le Friluftsliv norvégien : mode d’emploi pour la vie au grand air

Nul besoin de traverser une sévère crise existentielle pour savourer les plaisirs du friluftsliv, une nourriture hautement spirituelle. Camper au bord d’un lac, marcher des heures dans la forêt, gravir un col, pêcher dans un fjord, cueillir des baies ou dormir à la belle étoile, qu’importe l’option, on aura l’ivresse.

 

La communion d’un homme avec la nature

 

Le dramaturge Henrik Ibsen, soufflé par la beauté de la nature en Norvège, fit germer l’idée de friluftsliv dans le poème « Sur les hauteurs » écrit en 1859. Marcheur passionné, Ibsen raconte la communion d’un homme avec la nature. Isolé dans un chalet, cet homme a tout ce dont il a besoin : un foyer, un tabouret, une table et du friluftsliv pour ses pensées, soit une intense expérience de liberté en pleine nature. L’homme ne fait plus qu’un avec le vent, la lande, la montagne et la rivière, non sans avoir fourni auparavant quelques efforts physiques. Un instant fugace, une expérience puissante où l’âme tout entière s’aère.

 

Sortie en kayak à voile - A/R Magazine voyageur 2017
Sortie en kayak à voile vers l’ile d’Edoya. Norvège.

 

 

De l’art de vivre au grand air

 

Aujourd’hui, « cette vie au grand air » s’enseigne dès l’école et se partage avec les collègues, la famille et les amis. Un art de vivre qui s’explique par l’omniprésence de la nature norvégienne. Traverser le plateau du Hardangervidda, à pied de préférence, cheminer le long du pèlerinage de Saint-Olav ou même défier les géants du parc national du Jotunheimen donne un avant-goût de frilutsliv (toujours plus appétissant que le smalahove, un tête de mouton dégustée à l’occasion de fêtes, en général à l’ouest de la Norvège).

 

Un droit d’accès à la nature

 

En Norvège le camping sauvage est légal. Un couteau, de bonnes chaussures et de quoi faire un feu puis libre à tous d’arpenter le pays. Ce droit d’accès à la nature, appelé allemannsretten, facilite l’aventure depuis 1957. Et comme dit l’adage local, il n’y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais équipements. Au fond, le friltusliv a un goût de Kvikk Lunsj, le Kit Kat norvégien, un chocolat pour toujours associé à la montagne.

 

Randonnée sur l'ile d'Edoya - A/R Magazine voyageur 2017
Randonnée sur l’ile d’Edoya. Norvège.

 

 

A lire aussi : 3 adresses pour découvrir la Norvège sauvage

Partager
Écrit par
Sandrine Mercier
Voir tous les articles