Globethik, une vision éthique des vacances

Globethik, une vision éthique des vacances

Le concept?

 

Nous avons créé avec mon associée Élodie Bouthors une plateforme qui donne une touche durable aux voyages. Nous pro- posons des activités en mobilité douce (kayak, vélo, à pied…) et des expériences chez l’habitant en immersion, autour de la musique, de la danse, de la cuisine, des savoirs faire: sur la Loire, une balade en bateau avec un vigneron qui fait découvrir son vin ou près de Nice un séjour yoga et moutons. Ailleurs dans le monde, vous pouvez faire de la pêche traditionnelle au Sri Lanka, découvrir à Bangkok des îles nature en vélo ou rencontrer des tisserandes au Pérou. En tout, nous recensons 110 expériences… mais toujours sans jet-ski, quad ou bus climatisé!

 

La sélection?

 

Il y a un gros boulot de référencement pour dénicher les expériences auprès des offices de tourisme, des réceptifs locaux, des blogs, des labels. Nous met- tons en ligne seulement les idées de voyage en accord avec nos valeurs. Nous regardons com- ment ces opérateurs rémunèrent leurs salariés, s’ils ont des poli- tiques de réduction de la consommation d’eau et d’électricité, de tri des déchets, de compensation des émissions carbone, de valorisation des produits locaux et du patrimoine local. Notre limite : nous ne fai- sons pas d’audit, nous nous basons sur leurs déclarations.

 

L’idée?

 

Avant j’étais journaliste spécialisée dans la gestion de patrimoine pour le magazine Capital. Au bout de 8 ans, j’ai trouvé moins de sens dans mon travail alors je suis partie 7 mois en Asie. Pendant ce voyage, j’ai cherché à faire des activités éthiques comme naviguer sur une jonque traditionnelle dans la baie d’Along ou contribuer à la protection des éléphants dans un centre de soins en Thaïlande, mais je n’ai rien trouvé. L’idée de rassembler des idées pour un voyageur autonome est donc née sur place. Aujourd’hui nous cherchons à développer ce genre de propositions à l’attention des professionnels.

 

Plus d’infos : www.globethik.com

Voir aussi, nos idées et alternatives durables : https://ar-mag.fr/durable/

© Volcan Bromo Indonésie – Crédit Charlotte Simoni

Partager
Écrit par
Sandrine Mercier
Voir tous les articles