Engelberg, la montagne des anges – Suisse

On a beau se tourner et se retourner, partout le regard bute sur des cimes enneigées dont la plus haute est le Titlis (3 028 m). C’est le bout du bout, un cul-de-sac majestueux touchant le ciel où un moine a entendu un jour de l’an de grâce 1120 la voix des anges. Il n’en fallait pas plus aux autorités chrétiennes pour décider de construire un monastère. Presque 900 ans plus tard, des moines bénédictins résident toujours dans ce qui est devenu le deuxième plus grand monastère suisse après celui de Einseideln. (…) Lire la suite dans A/R 35

Photographe : Charles-Henri Paysan
Partager
Écrit par
Sandrine Mercier
Voir tous les articles