Vallée de la Dordogne – Tours et détours 4

Le château du ténor

Castelnau-Bretenoux (Lot)

En voilà un, qu’il est difficile d’ignorer. Planté sur son promontoire, il gonfle ses remparts, bombe ses donjons, oublie de respirer. Pas étonnant qu’il soit rouge. Les barons de Castelnau ont vu grand et mastoc quand au XIIIe siècle, ils décident de construire un nid douillet pour leur famille. Laissé à l’abandon au XVIIIe siècle, victime d’un incendie au XIXe, le château de Castelnau-Bretenoux échappe à la ruine en 1896 grâce à Jean Mouliérat, un ténor de l’Opéra-Comique qui le rachète. L’artiste vient de prendre sa retraite anticipée, ses cordes vocales ayant jeté l’éponge. Il cherchait justement une résidence d’été, le château situé dans son Quercy natal est une aubaine. Reste à le restaurer, l’arranger, le meubler. Heureusement Jean ne manque pas d’idées.  (…)

 

www.castelnau-bretenoux.fr

 

Lire la suite dans AR36

Partager
Écrit par
Sandrine Mercier
Voir tous les articles