Mjøstårnet, à l'assaut de la plus haute tour en bois du monde

Mjøstårnet, à l’assaut de la plus haute tour en bois du monde

À 140 km au nord d’Oslo, la petite ville de Brumunddal vient d’obtenir un record mondial en érigeant la plus haute tour en bois du monde. Au pays des drakkars et des stavkirkes (églises en bois debout) des XIIe et XIIIe siècles, la construction en bois ne devrait surprendre personne et les Norvégiens ont bien l’intention de donner un avenir encore plus radieux à cette tradition…

Mjøstårnet ou la tour du lac Mjøsa

Elle s’élève solitaire en bordure d’un lac cerné par de douces collines boisées. Elle, c’est la Mjøstårnet, la « Tour du lac Mjøsa » en français, élégante et mystérieuse qui vient d’être certifiée édifice en bois le plus haut du monde : 85,4 mètres et 18 étages, personne ne dit mieux. Il ne s’agit pas ici d’un simple bois de façade, mais de la structure. La Mjøsårnet dessinée par Voll Arkitekter tient sans acier et sans béton grâce à d’épaisses poutres portantes. Les architectes basés à Trondheim ont utilisé toutes les ressources de bois très travaillés et très résistants élaborés par les ingénieurs à la pointe de la technologie : le lamellé-collé et le lamellé-croisé dit C.L.T.

Le bois est à la mode dans notre monde qui cherche à devenir écoresponsable. Alors que le secteur de la construction représente 40% de la consommation énergétique mondiale et environ un tiers des émissions de gaz à effet de serre, les arbres, nos amis, absorbent le carbone pendant toute leur croissance et continuent à le stocker une fois transformés en tours ou en cabanes de jardin. Ici, les architectes se sont attachés à travailler en circuit court. Brumunddal est au cœur d’une région agroforestière. Toute la filière a été mise à contribution, de la pépinière à l’usine en passant par la scierie.

© Voll Arkitekter AS + Ricardo Photo

85,4 mètres et 18 étages

La Mjøstårnet s’élève donc comme une vigie, au bord du lac Mjøsa qui se trouve être le plus grand du pays. À ses pieds, un petit port pour les plaisanciers et une grande piscine couverte, dessinée par Voll dans le même programme. Le rez-de-chaussée est occupé par un restaurant. Au-dessus , on trouve des bureaux à louer, un hôtel de 72 chambres et, dans les étages les plus élevés, des appartements. Au dix-huitième, une plateforme d’observation est ouverte au public.

La suite dans AR51

© Voll Arkitekter AS + Woodify

Partager
Avatar photo
Écrit par
Jean-Luc Eyguesier
Voir tous les articles