Les Carpates – Le génie des sentiers

 

Pologne, Slovaquie, Ukraine, Roumanie, la longue chaîne des Carpates déroule ses sommets rabotés à travers toute l’Europe centrale. En route pour trois semaines d’itinérance sous le couvert de ses sombres forêts ou sur le fil de ses crêtes. Un monde secret et méconnu…

 

« Si vous voyez un ours, éloignez-vous, mais surtout, ne courez pas ! » nous a dit le guide. Pourvu de ce maigre viatique, notre petit groupe quitte Zakopane et ses bars à bière pour chatouiller les crêtes acérées des Hautes Tatras. En fait d’ours, il y a surtout beaucoup de touristes polonais à gros mollets. Les bobs et les casquettes dansent au-dessus des champs d’épilobes et l’on voit d’interminables colonnes s’étirer en pointillés paresseux dans les premiers raidillons. Il faut dire que cet été-là, dans un contexte de crise et de serrage de ceinture, les Polonais se sont vus promettre une prime de 300 € s’ils passaient leurs vacances en Pologne. Un grand succès. D’autant que les Hautes Tatras, avec leurs sommets granitiques élancés et leurs arêtes effilées, ont toujours été le terrain de jeu préféré des randonneurs et alpinistes polonais. Karol Wojtyła lui-même venait y traîner ses godillots avant de devenir sa Sainteté Jean-Paul II. C’est sur ce territoire minuscule, de 26 km sur 15, modestement surnommé « Alpes de poche », que commençe un périple pédestre entrecoupé de transferts routiers et ferroviaires, une croisière au long cours à travers 4 pays, le long d’une chaîne de montagnes obscure et bien souvent ignorée. (…)

 

 

Lire la suite dans AR 01

Photographe : Christophe Migeon
Partager
Écrit par
Christophe Migeon
Voir tous les articles