Il était une fois la Côte belge – Flandre

 

Ostende bien sûr, mais il y a aussi face à la mer du Nord, Blankenberge, Oostduinkerke, Knokke-Heist … C’est la Côte belge : 67 km de plages et de dunes jalonnées par des stations balnéaires au physique ingrat. Surtout ne pas s’arrêter au seuil de l’apparence. Ici le dépaysement est garanti dans une ambiance pas prout-prout pour un sou. Comme on dit en Belgique, c’est gai !

 

Ce jour-là, il pleuvait. Le vent déboulait en rafales et je regrettais de n’avoir pas mis dans ma valise une veste bien chaude et imperméable. Après tout, je ne me rendais pas sur le Côte d’Azur, mais sur la Côte belge baignée par la mer du Nord aux eaux peu appétissantes et pour tout dire turbides sous un ciel de mai tourmenté. Ce jour-là, j’arrivais à Ostende et j’avais froid. La ville engoncée dans un costume de grisaille portait le deuil du soleil et je me demandais tout à coup ce que je venais faire ici. Je dois dire, qu’une rapide excursion sur la promenade Albert 1er n’avait rien fait pour arranger mon humeur. Je n’avais vu face à la très longue plage qu’un alignement d’immeubles d’une dizaine d’étages dénués du moindre charme. Tout ce béton purement fonctionnel, toutes ces baies vitrées répliquées à l’infini … qui avait pu commettre cet outrage ? Le moment est venu de vous raconter une histoire, une histoire belge évidemment. (…)

 

Lire la suite dans AR21

 

Photographe : Jeremy Suyker
Partager
Écrit par
Albert Zadar
Voir tous les articles