Ar Mag Queutard 1001fesses_sexe

En Europe du Nord, le sexe est chaud

Bon, c’est vrai qu’en Suède, en Norvège ou en Finlande, on ne se trimballe pas en mini-jupe et en débardeur à longueur d’année. Ce n’est donc pas dans la rue qu’il faut espérer se rincer l’œil. Mais voilà, quand on rentre à la maison, c’est autre chose. Parce que là, il y a le sauna. On tombe vite la doudoune, et hop tout le monde à poil ! « Depuis tout petit, nous avons l’habitude d’être tout nus dans les sauna, en famille ou avec les amis » rapporte Pirjo, qui a grandi en Finlande. « Ce qui fait que la nudité et le sexe sont tout à fait banals pour nous, dans le Nord».

Les filles draguent plus que les garçons

En plus du naturisme érigé en sport national, les pays du nord bénéficient d’une éducation sexuelle ancrée de longue date … dans les programmes scolaires. On ne fait donc pas de chichis autour du cul. Ce que confirme la suédoise Cécilia : « A mon avis, cela tient à la culture protestante. Alors que dans les pays catholiques, le sexe est un tabou ». Quand la sexualité est muselée, ce sont les filles qui en pâtissent le plus. Quand elle est libérée, il est logique que ce soit surtout chez elles qu’on le remarque: « En Suède, les filles draguent plus que les garçons» continue Cécilia. Du coup, le voyageur a tout intérêt à garder son calme : « je conseille aux garçons de les laisser venir plutôt que de faire du rentre-dedans».

Parcourir le monde pour célébrer la beauté des fesses féminines - A/R Magazine voyageur 2018
Crédit 1001 fesses

 

C’est la Suède pas l’paradis

Les témoignages de Cécilia et de Pirjo sont confirmées par des études à grande échelle. Comme celle du professeur Willy Pedersen, de l’Université d’Oslo. Après avoir sondé le comportement sexuel de 2700 jeunes norvégiens des deux sexes, il conclut à propos des filles : « Pendant que les garçons se masturbent dans leur chambre, elles vadrouillent en ville, libérant des torrents de sexualité ». À en juger par le style qui tranche avec l’habituelle austérité universitaire, on imagine que l’enquête n’a pas laissé indifférent ce chercheur.

Cela dit, il ne faudrait pas non plus idéaliser les pays du nord. Ainsi, la Suède est le pays européen qui enregistre le plus de plaintes pour viol (5 446  en 2006), ce qui écorne nettement l’image d’un paradis sexuel égalitaire.

Deux fois par semaine (et) au lit !

Et puis, il ne faut pas croire qu’une sexualité décomplexée implique que l’on passe son temps à copuler. Des sondages réalisées en Norvège et en Finlande révèlent que les habitants font l’amour en moyenne une ou deux fois par semaine. Ni plus ni moins que dans la plupart des autres pays du monde. Ce qui n’est somme toute guère étonnant, vu qu’on a besoin, ni de lit, ni d’obscurité, pour s’adonner à la chose.

Enfin, que ceux qui voudraient voyager encore plus au Nord et franchir le cercle arctique remballent leur illusions : cela fait longtemps que les Inuit  ne prêtent plus leur femme au visiteur en signe d’hospitalité.

© photo de une :1001 Fesses

Partager
Écrit par
Antonio Fischetti
Voir tous les articles